dimanche 12 septembre 2010

Commander aux Etats-Unis des livres numériques lisibles sur un PC

En novembre dernier, j’ai déjà parlé de Kindle for PC, qui est un moyen de télécharger des livres électroniques sur votre ordinateur. A l’époque, ce programme était encore expérimental.

Cela m’était sorti de l’esprit, jusqu’à ce que je veuille me procurer auprès d'Amazon Etats-Unis un livre déjà sorti de l'autre côté de l'Atlantique, mais seulement disponible en Europe deux mois plus tard via Amazon France. Notons en passant, pour ceux qui préfèrent les livres papier, que l’option de la commande aux Etats-Unis n’est pas très coûteuse, car les frais de port, au demeurant raisonnables, sont partiellement compensés par un prix de vente inférieur. Néanmoins, la réception du livre peut prendre plusieurs semaines.

J’ai donc installé Kindle for PC, logiciel gratuit, sur mon disque dur. J’ai ensuite commandé la version électronique du livre en question et l’ai obtenue en quelques minutes. Si vous commandez déjà des livres auprès d’Amazon France, la maison mère connaît votre numéro de carte de crédit et votre adresse. Tout va donc très vite et de façon sûre, pour autant que je puisse en juger.

Après quelques tâtonnements, vous avez accès à votre livre sur votre PC. Ce livre ne se présente pas comme le livre papier. Ainsi les pages ne sont-elles pas numérotées. Vous pouvez régler la taille des caractères, ce qui est très intéressant pour les malvoyants, car la taille maximale est très grande.

Normalement, si vous interrompez votre lecture et éteignez votre ordinateur, vous retrouvez le lendemain votre livre à la bonne page, mais ce n’est pas toujours le cas. Vous pouvez aussi faire des recherches dans le texte, mais seulement sur un ou plusieurs mots entiers. Vous obtenez aussitôt une liste des endroits où le ou les mots apparaissent, et ce en contexte, c’est-à-dire avec une dizaine de mots avant et après l’occurrence.

Le texte est dans l’ensemble de bonne qualité, sauf que de temps en temps on remarque un trait d’union intempestif au milieu d’un mot, mais ce n’est pas fréquent.

Le présent billet est rédigé après trois ou quatre jours d’utilisation et, jusqu’à présent, pas de mauvaise surprise.

Ce logiciel paraît idéal pour la diffusion d’un dictionnaire, mais malheureusement seuls des ouvrages de langue anglaise sont disponibles de cette façon.

3 commentaires:

  1. bonjour ,
    c'est quand même beaucoup mieux d'avoir le kindle 3 :-) ( j'ai eu aussi le kindle 2 ) , quel bonheur d'avoir la traduction d'un mot quand on lit par exemple "the road" ou le dernier stephen king.
    J'ai abandonné le livre papier , j'attends de me débarrasser des magazines papiers quand un ipad fonctionnel et plus ouvert arrive.
    Quand je vois les enfants de mes collègues qui jouent avec un ipad et qui croient que tous les écrans sont tactiles je me dis que le livre papier qui n'a aucune fonction hypertexte va leur paraître complètement dépassé et has-been

    RépondreSupprimer
  2. Oui, mais vous devez avoir une connection Internet WiFi ou 3G, me semble-t-il. Est-ce disponible partout ? N'est-ce pas coûteux ?

    RépondreSupprimer
  3. la 3g ne coûte rien , c'est seulement le livre que l'on paye . One peut pas surfer avec la 3g mais seulement avec le wifi.Le surf n'est pas facile car en noir et blanc assez lent.Le wifi est prioritaire quand on le reçoit et c'est alors lui qui sert pour synchroniser et/ou acheter le livre
    test sympa : http://gonzague.me/test-amazon-kindle-3

    RépondreSupprimer