vendredi 27 mai 2011

Expressions anglaises de la semaine : “Navy Seals” et “Dogs of War”

Le présent billet est la version française d'un article rédigé en anglais par Jonathan Goldberg et publié récemment sur ce blog.

Les Navy Seals des Etats-Unis sont des militaires d'un commando d'élite. SEAL est un acronyme qui correspond à Sea, Air and Land.


L'expression “The Dogs of War” a été forgée par William Shakespeare. Dans la scène 1 de l'acte 3 de Julius Caesar, Mark Anthony dit : “Carnage ! et alors seront lâchés les chiens de la guerre" :

Blood and destruction shall be so in use 
And dreadful objects so familiar 
That mothers shall but smile when they behold 
Their infants quarter'd with the hands of war; 
All pity choked with custom of fell deeds: 
And Caesar's spirit, ranging for revenge, 
With Ate by his side come hot from hell, 
Shall in these confines with a monarch's voice 
Cry 'Havoc,' (1) and let slip the dogs of war; 
That this foul deed shall smell above the earth 
With carrion men, groaning for burial.

Le sang, la destruction seront des choses si communes,
et les objets effroyables deviendront si familiers,
que les mères ne feront plus que sourire à la vue
de leurs enfants déchirés des mains de la guerre.
Toute pitié sera étouffée par l'habitude des actions atroces ;
et conduisant avec elle Até, sortie brûlante de l'enfer,
l'ombre de César promènera sa vengeance,
criant d'une voix puissante dans l'intérieur de nos frontières :
Carnage! et alors seront lâchés les chiens de la guerre,
jusqu'à ce qu'enfin l'odeur de cette action exécrable s'élève au-dessus de la terre
avec les exhalaisons des cadavres pourris, gémissant après la sépulture.


Traduction : IN LIBRO VERITAS


Cette expression est aussi le titre d'un roman de Frederick Forsyth publié en 1974 :

TheDogsOfWarBookCover.jpg

Dans ce contexte, cette expression a généralement un sens négatif, mais elle prend un sens positif lorsqu'elle désigne les chiens qui aident les soldats dans des opérations militaires. Lorsque le Président Obama a rencontré les Navy Seals qui avaient participé à l'attaque contre le repaire de Ben Laden, l'un des chiens utilisés à cette occasion était aussi présent.

Le Los Angeles Times du 16 mai fait observer ce qui suit : “Nos moyens techniques de lutte contre le terrorisme sont de plus en plus perfectionnés, des appareils électroniques de détection "déshabillent" les voyageurs et des drones survolent des zones de guerre, mais nous continuons à recourir à des chiens, car leur odorat et leur ouïe particulièrement développés nous sont indispensables."



Chien des Navy Seals qui porte un gilet pare-balles et une caméra infrarouge

U.S. Military Member Mike Forsythe, and his dog, Cara, break the world record for "highest man/dog parachute deployment" by jumping from 30,100 feet in this undated image released by the Canadian company "K9 Storm Inc.," which manufactures tactical body armor for military dogs. (Reuters)

Un soldat et un chien sautent en parachute d'une hauteur de 9 000 mètres


Cette vidéo rend hommage aux chiens militaires :


Autres sources :


(1) Havoc ! (dévastation, carnage) était autrefois en Angleterre le cri par lequel on ordonnait aux combattants de ne faire aucun quartier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire