vendredi 15 avril 2011

L'expression anglaise de la semaine : collaborative consumption

Le présent billet est la traduction d'un article rédigé en anglais par Jonathan Goldberg et publié récemment sur ce blog.

L'expression “collaborative consumption” désigne la tendance à délaisser l' "hyper-consommation" au profit de systèmes économiques et culturels de partage, de troc, d'échange ou de location rendus possibles par les progrès accomplis dans les domaines des moyens de communication sociale et des outils en ligne pair à pair.

Cette expression a été utilisée pour la première fois par Ray Algar dans un article intitulé "Collaborative Consumption", paru dans le Leisure Report Journal d'avril 2007.

La notion ainsi dénommée est bien illustrée par Zipcar, une entreprise d'échange de voitures qui permet aux personnes inscrites de réserver des véhicules, dont l'utilisation est facturée par heure ou par jour.



Mentionnons également la formule location de vélo, appelée Velib à Paris.


Plusieurs livres récents ont été consacrés à cette question :

9780061963544: What's Mine Is Yours: The Rise of Collaborative Consumption

What's mine is yours
publié en septembre 2010

The Mesh: Why the Future of Business Is Sharing

Why the Future of Business is Sharing
publié en septembre 2010


All That We Share: How to Save the Economy, the Environment, the Internet, Democracy, Our Communities and Everything Else that Belongs to All of Us


All That We Share: How to Save the Economy, the Environment, the Internet, Democracy, Our Communities and Everything Else that Belongs to All of Us 
publié en décembre 2010

Today's Smart Choice: Don't Own. Share – Time Magazine,  March 17, 2011



Peer support - Wikipedia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire