mercredi 5 décembre 2012

La règle du sujet – cas particulier du gérondif


D’une manière générale, quand le sujet du verbe d’une subordonnée est un pronom ou est sous-entendu, il est censé coïncider avec le sujet de la principale s’il est du même genre et du même nombre.

Lorsqu’on emploie un gérondif ou un infinitif, le sujet est sous-entendu, mais la même règle s’applique :
La traduction doit être réalisée en utilisant des à l’aide de dictionnaires.
En effet, la traduction n’utilise pas des dictionnaires.
En revanche, on peut admettre la phrase « L’appétit vient en mangeant », car il s’agit d’un proverbe.

Cette petite synthèse a été établie compte tenu des observations d’Yves Lanthier et de Jacques Desrosiers, que je remercie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire