mercredi 27 juillet 2011

The Times, please

Un blog publié en marge du New York Times présente une liste des mots qui posent le plus de difficultés aux lecteurs du journal (« fancy words »). Cette liste réserve quelques surprises.

Incidemment, un conseil qui pourrait être utile lors de votre prochain séjour à New York : ne dites jamais au marchand de journaux « The New York Times, please », car il va vous regarder comme si vous étiez un Martien. « The Times, please. » suffit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire