vendredi 24 décembre 2010

Trois icônes britanniques du XXème siècle: Chaplin, Mason et Greene

Le présent billet est la version française, établie par Jean Leclercq, d'un article rédigé en anglais par Jonathan Goldberg et publié récemment sur ce blog. Je les remercie tous les deux.

Qu'y-a-t-il de commun entre Charlie Chaplin (1898-1977) et James Mason (1909-1984) ? Pour le cinéphile, la réponse pourra être relativement facile. Quiconque s'est intéressé à la carrière des acteurs de cinéma britanniques, sait que Chaplin et Mason comptent parmi les célébrités. En cherchant un peu, on découvre aussi qu'ils étaient amis.



Sir Charles Spencer "Charlie" Chaplin, KBE (Knight of the British Empire)


James Mason


Chaplin débuta sa carrière au temps du cinéma muet. Ses films les plus connus sont probablement le Pèlerin et les Temps modernes. Le thème mélodique de ce dernier film, Smile, dont il avait composé la musique, a été repris par des chanteurs aussi divers qu'Elvis Costello, Nat King Cole, Barbara Streisand, Josh Groban et Michael Jackson. Le frère de celui-ci, Germaine Jackson, l'a chanté lors des funérailles de Michael:


Parmi les citations que l'on attribue à Chaplin, figurent:

« En gros-plan, la vie est une tragédie, mais, en prise à distance, c'est une comédie »

« Une journée sans rire est une journée fichue »

« L'échec est sans importance. Il faut du courage pour faire l'idiot »

Il existe de nombreuses biographies de Chaplin, tant en français qu'en anglais, la plus récente étant: « Sir Charlie: Chaplin, the Funniest Man in the World », par Sid Fleischman et publiée par Greenwillow Books en juin 2010. Elle s'adresse aux enfants de 9 à 12 ans.



Sa propre version, « My Autobiography », écrite en collaboration avec David Robinson, est parue chez Penguin Classics et, en édition française, sous le titre « Histoire de ma vie », aux éditions Robert Laffont.



Pour des vidéos, des photos et un quiz sur Chaplin:


James Mason a fait une brillante carrière, tournant dans une cinquantaine de films. L'un des plus connus est « Lolita », sous la direction de Stanley Kubrick et lancé en 1962, d'après le roman éponyme de Vladimir Nabokov. Il fut à trois reprises nommé pour un oscar.

Il n'a jamais écrit d'autobiographie et n'a fait l'objet que d'une seule biographie, « James Mason – A Personal Biography », par Diana de Rosso, publiée chez Queen Anne Press. Toutefois, il existe une « bio-bibliographie » de James Mason – un ouvrage de référence qui couvre l'ensemble de sa vie et de sa carrière, avec une bibliographie annotée de ses œuvres et des livres à son sujet. 

L'une de ses plus extraordinaires prestations a été son interprétation de Brutus dans la version filmée du « Jules César » de Shakespeare. Dans un clip video, il harangue la foule pour justifier l'assassinat de César:


Mais, imaginez qu'on vous demande ce que Charlie Chaplin, James Mason et Graham Greene (1904-1991) ont en commun (sinon d'être tous trois britanniques). Les choses se corsent!


Graham Greene

Écrivain, dramaturge et critique littéraire de grand talent, Graham Greene a écrit des douzaines de livres de 1929 jusqu'à sa mort en 1991. Parmi ceux-ci figurent « La Puissance et la gloire », « Notre agent à La Havane », « Un Américain bien tranquille » et « Le Troisième homme », ce dernier popularisé par le film éponyme dans lequel jouait Orson Welles.

Il n'existe aucun lien apparent entre Graham Greene, Chaplin et Mason, si ce n'est que ces trois personnages sont enterrés à Corsier-sur-Vevey, en Suisse.


Corsier-sur-Vevey

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire