jeudi 19 février 2015

Dépêche de l'AFP

Billet rédigé par Dominique Jonkers, traducteur financier, www.jonkersandpartners.com. D'autres billets disponibles ici.

« Le Soir » reproduit une dépêche AFP publiée verbatim dans 647 (!) organes de presse en ligne, dont Le Figaro, Le Parisien, Franceinfo. Il s’agit de la réaction du Premier ministre britannique David Cameron à propos de l’incident raciste dans le métro parisien.

« C’est à l’évidence un crime potentiel(1)(2) et je suis sûr que la police française va prendre cela très sérieusement(3). »

Voici la citation originale de David Cameron : 

« It's obviously potentially a criminal offence and so I'm sure the French police will be looking at it very seriously. »

1. Quel bel oxymore ! « À l’évidence » et « potentiel » font mauvais ménage, vous en conviendrez. En anglais aussi, d’ailleurs. Le politicien (!) Cameron, interviewé à chaud, tempère « obviously » par « potentially ».

Cela dit, en français, si un acte est « à l’évidence un crime », c’est un crime – et non un crime potentiel. D’ailleurs, qu’est-ce donc qu’un « crime potentiel » ? Je n’ai jamais vu cette expression dans le code pénal – même si je trouve sur un blog l’amusante expression « présomption de crime potentiel ».

2. Un journaliste, même débutant ne devrait-il pas connaître ce « détail » ?! Contrairement au droit anglais, le droit français (comme le droit belge et probablement d’autres) distingue trois types d’infractions : les crimes, les délits et les contraventions. Ce que le droit anglais appelle « crime » n’est souvent qu’un délit. Quant à « criminal offence », c’est tout simplement une
« infraction pénale ». 

Tout ce que M. Cameron a voulu dire, c'est que quelqu'un a probablement commis un acte contraire au droit pénal. À la justice française de vérifier s’il s’agit d’une contravention ou d’un délit – je peux déjà vous assurer que ce n’est pas un crime, et que la guillotine restera donc dans sa remise.

3. L'expression « prendre quelque chose sérieusement » me parait bien moins usuelle, en français, que « prendre quelque chose au sérieux » - je serais même tenté de dire que le sens n’est pas le même (?). Et en anglais, « looking at it very seriously » n'est pas synonyme de « taking it very seriously ».

Voici une proposition de traduction qui me paraît plus juste : 

« Manifestement, il pourrait s’agir d’une infraction pénale ; la police française ne manquera pas d’examiner très sérieusement l’incident. »

1 commentaire:

  1. Des remarqués très pertinentes. La nullité de certaines "traductions" lues dans la presse est effarante !!

    RépondreSupprimer