mercredi 5 octobre 2011

Une révolution dans l’enseignement

Avec l’avènement de l’informatique pour tous, on se rend compte que les anciennes méthodes d’apprentissage sont dépassées.

Les cours magistraux dans des amphithéâtres appartiendront bientôt au passé. Les diplômes n’existeront plus : ils seront remplacés par des certificats d’aptitude, qui s’obtiendront à l’issue d’épreuves auxquelles les étudiants se prépareront à l’aide de cours imprimés ou de logiciels.

Aujourd’hui, les universités « forment » des millions d’incompétents, auxquels elles sont bien obligées de décerner des titres, dont la valeur est très douteuse.

À la Commission européenne, les formations traditionnelles sont progressivement remplacées par l’apprentissage informatique.

Extrait d’un article sur l’apprentissage des langues en ligne publié par « Commission en direct » :

« Quels sont les avantages de l’apprentissage en ligne pour la Commission et son personnel ?
Leur principal avantage est leur flexibilité. Les fonctionnaires choisissent le moment où ils étudient, ce qui leur permet de combiner l’apprentissage avec leurs autres obligations. » [Traduit de l’anglais par moi]

En fait, que l’apprentissage s’effectue en ligne ou à l’aide de manuels, ce qui compte, c’est que l’outil d’apprentissage en autodidacte soit bien conçu. Il faut cependant convenir que pour apprendre à parler une langue, un outil multimédia s’impose.

En ce qui me concerne, j’ai fait une carrière de traducteur enrichissante sans être passé par une école de traduction et j’ai croisé de nombreuses personnes qui avait perdu cinq ans dans un établissement de ce genre, mais ne savaient pas traduire.

Il ne reste plus qu’à se débarrasser du mythe du diplôme et à le remplacer par une vérification objective des véritables aptitudes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire