vendredi 10 juin 2011

Mots anglais de la semaine : vermicelli, extremophiles, spaghetti et spaghettification

Le présent billet est la traduction d'un article rédigé en anglais par Jonathan Goldberg et publié récemment sur ce blog.

Ces mots ont des étymologies communes mais des significations très différentes.

Le mot vermicelli (vermicelles, en français) désigne un aliment qui existe sous différentes formes dans divers pays. Il s'agit de nouilles plus fines que des spaghettis.

green mung bean vermicelli

Pasta, Vermicelli Nests

Vermicelles chinois

Vermicelles italiens
Vermicelli signifie littéralement "petits vers". Ce mot vient de l'italien vermicelli, le diminutif de verme, "ver".


Le mot “spaghetti” provient de l'italien spago, qui signifie “cordelette” or “ficelle”.


Le mot spaghettification (synonyme de noodle effectévoque les spaghettis, mais n'a rien à voir avec des aliments. En astrophysique, il désigne l'étirement vertical et la compression horizontale d'objets, qui adoptent de ce fait une forme longue et mince (semblable à celle des spaghettis) dans un champ gravitationnel très puissant, sous l'effet de forces de marée extrêmes.  A la limite, près des trous noirs, l'étirement est tel qu'aucun objet ne peut y résister, quelle que soit la force de ses éléments constitutifs.


Ce mot résulte d'un exemple donné par Stephen Hawking dans son livre Une brève histoire du temps, où il décrit le vol d'un astronaute fictif qui, passant par l'horizon d'un trou noir, est "étiré comme un spaghetti" par le gradient gravitationnel (différence de force) qui existe entre la tête et les pieds.

A brief history of time: from he big bang to black holes
Une brève histoire du temps : Du big bang aux trous noirs



J'ai commencé cet article en évoquant des vers et je terminerai en revenant à ces derniers. Un extremophile (du latin extremus, qui signifie "extrême" et du grec philiā (φιλία), qui signifie "amour") est un organisme qui s'accommode d'un environnement physique ou géochimique extrême, dans lequel les autres organismes terrestres ne peuvent survivre.

Récemment, deux types de ver, un ver rond et un autre organisme appartenant à une espèce jusqu'alors inconnue, ont été découverts dans une mine d'Afrique du Sud, à 1,3 kilomètre sous la surface terrestre, privés d'oxygène. Il s'agit des organismes multicellulaires qui vivent aux plus grandes profondeurs selon les données actuelles de la science. Cette découverte a débusqué les extrêmophiles de leurs cachettes pour les exposer au regard scrutateur des scientifiques.

Une souche bactérienne hyperthermophile
Sources :

Vermicelli – Wikipedia (anglais)

vermicelli – Wikipedia (français)

Spaghettification, Wikipedia (anglais)

Spaghettification, Wikipedia (français)

Spaghettification and the problem of scientific jargon, BBC, 8 mars 2011

Deepest-living land animal found, BBC Science and Environment, June 2, 2011

Worms from Hell, Public Radio International, The World

Extremophile, Wikipedia (anglais)

Extrêmophile, Wikipedia (français)

Extrêmophiles, vidéo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire