samedi 12 mars 2011

Sur le bout de la langue

Le présent billet est la traduction d'un article rédigé par Jonathan Goldberg et publié il y a quelque temps sur ce blog sous le titre Tip of the tongue.

Si quelque chose que vous voulez dire se trouve on the tip of your tongue (si vous l'avez sur le bout de la langue), cela signifie que vous savez de quoi il s'agit et que vous pourrez vous en souvenir bientôt. Now what's her name again? It’s on the tip of my tongue (Comment s'appelle-t-elle encore ? J'ai son nom sur le bout de la langue.)


Voici quelques autres expressions dans lesquelles le mot “tongue” est utilisé dans un sens figuré :

a slip of the tongue : (lapsus) une erreur que vous commettez en parlant, par exemple en utilisant un mot pour un autre. Did I say she was forty? I meant fourteen - just a slip of the tongue. Ai-je dit qu'elle avait quarante ans ? Je voulais dire quatorze. Simple lapsus.)

a tongue-lashing :  une réprimande sévère.
The manager gave his team a tongue-lashing after they'd lost the game (L'entraîneur passa un bon savon aux joueurs après la perte du match.)

cat got tongue :  avoir perdu sa langue.  After she finished the story, I kept silent. What's the matter, cat got your tongue? she asked. (Quand elle eut fini de raconter l'histoire, je ne dis pas un mot. Eh bien ? Tu as perdu ta langue ? demanda-t-elle.)

(to) bite tongue :  préférer se taire. I really wanted to tell her what I thought of him but I had to bite my tongue. (Je voulais vraiment lui dire ce que je pensais de cette personne, mais j'ai dû me taire.)

(to) cause tongues to wag :  susciter des commérages ; faire jaser. 
The way John was looking at Mary will surely cause some tongues to wag. The way Mary was so scantily dressed will also cause tongues to wag. (La façon dont John regardait Mary ne manquera pas de faire jaser. La tenue légère de Mary suscitera aussi des commérages.)

(to) find (one’s) tongue:  pouvoir parler ; trouver quelque chose à dire
. Tom was speechless for a moment. Then he found his tongue. Ann was unable to find her tongue. She sat there in silence. (Tom resta sans voix. Ensuite, il retrouva la parole. Ann avait perdu sa langue. Elle ne disait pas un mot.)

(to) get tongue around : prononcer un mot ou une expression difficile
. I just can't get my tongue around some of those Welsh place names. (Je n'arrive pas à prononcer certains de ces noms de lieu gallois.)

(to) give the rough side of tongue :
passer un savon. The boss gave me the rough side of her tongue for being late twice this week. (Ma supérieure hiérarchique m'a passé un savon parce que je suis arrivé deux fois en retard cette semaine.)

(to) hold (one’s) tongue : se taire ;  ne rien dire de désobligeant.
I felt like scolding her, but I held my tongue. Hold your tongue, John. You can't talk to me that way! (Je voulais la gronder, mais je me suis tue. Tais-toi, John. Tu ne peux pas me parler de cette façon.)

(to) keep a civil tongue (in one’s head) : parler poliment. 
Please, John. Don't talk like that. Keep a civil tongue in your head. John seems unable to keep a civil tongue. (Je t'en prie, John, ne parle pas ainsi. Reste courtois. John semble incapable de s'exprimer avec courtoisie.)

(to) loosen one’s tongue : inciter à parler sans trop réfléchir. The vodka really loosened her tongue and I found out exactly what happened that night (La vodka lui a vraiment délié la langue et j'ai appris ce qui s'était passé exactement cette nuit-là.)

(to) trip off the tongue : être très facile à prononcer.
The band is called 'Acquired Echoes'. It doesn't exactly trip off the tongue, does it? (Le groupe s'appelle "Acquired Echoes". Pas facile à prononcer, n'est-ce pas ?)

(to) set tongues wagging : Susciter des ragots. 
His late-night visit to her home has set tongues wagging. (Après qu'il lui eut rendu visite tard le soir, on a jasé.)

(to) speak with a forked tongue:  mentir ; essayer de tromper quelqu'un. Jean's mother sounds very charming, but she speaks with a forked tongue. People tend to believe Fred because he seems plausible, but we know he speaks with a forked tongue. (La mère de Jean semble très charmante, mais c'est une menteuse. Les gens croient généralement ce que dit Fred car ses propos semblent plausibles, mais nous savons qu'il ne dit pas la vérité.)

(to) stick (one’s) tongue out :  tirer la langue. Don't stick your tongue out at me! (Ne me tire pas la langue !)

sharp tongue :  langue de vipère. He has quite a sharp tongue. Don't be totally unnerved by what he says or the way he says it. (Il a vraiment une langue de vipère. Ne te laisse pas impressionner par ce qu'il dit ni par la façon dont il le dit.)

silver-tongued :  persuasif (toujours utilisé comme épithète).
He was a silver-tongued orator who convinced many people to support him. (C'était un orateur persuasif qui réussissait à convaincre de nombreuses personnes de le soutenir.)

Still tongue makes a wise head : (proverbe) le sage ne parle pas trop. You should only speak when you have judged that it is appropriate to do so. Don't chatter about whatever comes to your mind. A still tongue makes a wise head. (Vous ne devez parler qu'après avoir jugé qu'il convient de le faire. Ne dites pas tout ce qui vous passe par la tête. Le silence est d'or.)

tongue-in-cheek :  humoristique. Ann made a tongue-in-cheek remark to John, and he got mad because he thought she was serious. The play seemed very serious at first, but then everyone saw that it was tongue-in-cheek, and they began laughing. (Ann a fait une observation humoristique à John, qui s'est mis en colère parce qu'il a cru qu'elle parlait sérieusement. La pièce semblait être très sérieuse au début, mais quand les spectateurs se sont rendu compte qu'il s'agissait d'humour, ils se sont mis à rire.)


En français, on utilise aussi le mot “langue” dans un sens figuré.

EXPRESSION
EXPLication
(re)tenir sa langue 
s'empêcher de parler, par prudence ou discrétion
avoir avalé sa langue 
ne pas répondre quand on est interrogé
avoir la langue bien pendue 
parler facilement, être bavard
avoir perdu sa langue 
rester obstinément silencieux
avoir un bœuf sur la langue 
garder un silence obstiné, être empêché de parler
avoir un cheveu sur la langue 
zézayer
avoir un mot sur le bout de la langue 
ne pas trouver un mot tout en étant sur de le connaitre 
délier la langue de quelqu'un 
le faire parler
donner sa langue au chat 
s'avouer incapable de trouver une solution à un problème pose 
être une langue de vipère 
médire
être une méchante, une mauvaise langue 
ne pas hésiter à médire, à calomnier
la langue lui a fourché 
il a prononcé un mot au lieu d'un autre, par méprise 
langue de bois 
figure de rhétorique consistant à détourner la réalité par les mots.
ne pas avoir la langue dans sa poche 
parler avec facilité et, notamment, répliquer
ne pas savoir tenir sa langue 
ne pas savoir se taire quand il le faudrait 
prendre langue avec quelqu'un 
prendre contact en vue d'un entretien 
se mordre la langue 
se retenir de parler, ou se repentir d'avoir parlé 
tirer la langue 
avoir soif ; être dans le besoin, désirer ardemment quelque chose sans obtenir satisfaction
tourner sept fois sa langue dans sa bouche 
réfléchir avant de parler


Sources :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire